Menu Fermer

Différence induction et vitrocéramique : tout savoir sur ces deux technologies de cuisson

Différence induction et vitrocéramique

La cuisine est l’un des espaces les plus importants d’une maison. C’est pourquoi il est essentiel d’y disposer de matériels fiables, performants et adaptés à nos besoins. La plaque de cuisson fait partie de ces équipements indispensables pour mitonner de bons petits plats. Face aux différentes solutions qui s’offrent à nous, il convient de bien saisir les différences entre les principales technologies utilisées, à savoir la table de cuisson par induction et celle par vitrocéramique. Découvrez ici tout ce que vous devez savoir sur ces deux méthodes de chauffe.

Principe de fonctionnement des plaques de cuisson

Fonctionnement des plaques à induction

Les plaques de cuisson à induction sont basées sur un principe électromagnétique. En effet, lorsqu’on allume une telle plaque, un champ magnétique est généré dans un inducteur (bobine de cuivre) situé sous la surface en vitrocéramique. Ce champ magnétique induit alors des courants électriques (appelés courants de Foucault) dans le fond du récipient placé sur celle-ci. Ces courants provoquent à leur tour un échauffement rapide de toute la surface en contact avec le récipient.

Fonctionnement des plaques vitrocéramiques

Quant aux tables de cuisson vitrocéramiques, elles fonctionnent grâce à des résistances électriques localisées sous la surface en vitrocéramique. Celles-ci, lorsqu’elles sont alimentées, émettent un rayonnement infrarouge qui est transmis à travers le verre jusqu’à atteindre le fond du récipient de cuisson. La chaleur est alors transférée par conduction.

Principe de fonctionnement des plaques de cuisson

Comparaison des caractéristiques techniques : induction vs vitrocéramique

Parmi les critères décisifs pour choisir entre ces deux technologies de chauffe, on retrouve notamment la puissance, le temps de chauffe et d’ébullition ainsi que la consommation électrique.

Puissance et temps de chauffe

Les plaques à induction offrent généralement une puissance plus élevée (au-delà de 3000 watts) comparées aux plaques vitrocéramiques (autour de 2000 watts). Cette différence se ressent également sur le temps de chauffe puisque l’induction permet d’atteindre rapidement des températures élevées.

Temps d’ébullition et consommation électrique

Le temps nécessaire pour chauffer 1 litre d’eau jusqu’à ébullition est significativement moindre avec une plaque à induction (environ 4 minutes) qu’avec celle en vitrocéramique (entre 10 et 12 minutes). Par ailleurs, l’utilisation d’un modèle à induction permet de réaliser des économies d’énergie importantes, car elle offre un meilleur rendement énergétique, grâce à la production directe de chaleur dans le récipient. De plus, la zone de cuisson n’étant pas chauffée directement, les pertes de chaleur sont limitées.

Compatibilité des ustensiles de cuisine et sécurité

Un autre aspect à prendre en compte est la compatibilité des ustensiles de cuisine avec chacune des deux technologies.

Compatibilité des ustensiles avec l’induction

Les modèles à induction ne fonctionnent qu’avec des récipients ayant un fond magnétique (acier ou fonte) du fait du principe électromagnétique utilisé. Les ustensiles en aluminium, cuivre ou verre ne pourront pas être utilisés sur ces tables de cuisson, ce qui peut impliquer l’achat de nouveaux ustensiles spécifiquement compatibles avec l’induction.

Compatibilité des ustensiles avec l'induction

Compatibilité des ustensiles avec la vitrocéramique

Celles en vitrocéramiques, il est possible d’utiliser une plus grande variété de matériaux pour les récipients : acier, fonte, aluminium, cuivre ou même verre. Il est donc moins contraignant d’équiper sa cuisine de tels appareils si vous possédez déjà toute une collection d’ustensiles usagés.

Sécurité et praticité

L’une des principales différenciations entre plaques à induction et vitrocéramiques concerne également leur niveau de sécurité et leur praticité au quotidien. Le fait que l’induction ne chauffe pas directement la surface de la table rend son utilisation beaucoup plus sûre contre les risques de brûlures accidentelles. De plus, elles sont équipées de systèmes de détection automatique des récipients, permettant d’ajuster la surface de chauffe en fonction de leur taille et d’éviter tout débordement de chaleur.

Prix et budget à prévoir

Enfin, le prix est évidemment un paramètre à prendre en compte lors du choix. Les tables de cuisson à induction sont généralement plus coûteuses que celles qui exploitent la technologie vitrocéramique. Toutefois, cette différence de prix peut être rapidement compensée grâce aux économies d’énergie engendrées par les modèles à induction et leur durée de vie souvent supérieure.

Il est donc primordial de bien analyser l’utilisation que vous allez faire de votre plaque de cuisson, vos habitudes culinaires ainsi que votre budget pour choisir au mieux entre l’induction et la vitrocéramique. En tenant compte de tous ces éléments, vous disposerez d’un équipement performant, adapté à vos besoins et à votre style de cuisine.