Menu Fermer

Construire un abri de jardin en parpaing : les clés pour réussir

Construire un abri de jardin en parpaing 

L’installation d’un abri de jardin en parpaing est une solution idéale pour gagner de l’espace supplémentaire à l’extérieur. Cu ans de nombreux atouts, cet élément peut servir à diverses fins comme stocker des outils, créer un atelier ou encore aménager un espace détente. Découvrez dans cet article tous les conseils pour réussir la construction de votre abri de jardin en parpaing et profiter durablement de ce nouvel espace.

Abri de jardin en parpaing : les avantages

Un abri de jardin en parpaing possède plusieurs avantages qui le distinguent des autres types d’abris. Tout d’abord, il est plus solide et résistant aux intempéries grâce à sa structure en béton. Cela lui confère une durée de vie supérieure à celle des abris en bois ou en métal. De plus, son aspect esthétique peut être personnalisé selon vos goûts et s’intégrer harmonieusement dans votre jardin.

Solidité et résistance

Le principal atout du parpaing réside dans sa solidité. En effet, contrairement aux abris en bois ou en métal, ceux en parpaing ne craignent ni les termites, ni la corrosion. Ils sont également très résistants face aux différentes intempéries (vent, pluie, neige) et garantissent ainsi une bonne protection de vos biens à l’intérieur.

Personnalisation esthétique

L’un des avantages de construire un abri de jardin en parpaing est la possibilité de personnaliser son apparence. Cette matière s’adapte parfaitement à différents styles architecturaux et permet toutes sortes de finitions : peinture, crépi, bardage bois, etc. Vous pouvez ainsi choisir les matériaux et les couleurs pour que votre abri s’intègre harmonieusement dans votre jardin.

un abri de jardin en parpaing

Les démarches administratives

Avant de construire votre abri de jardin en parpaing, il est essentiel de vous renseigner sur les autorisations d’urbanisme nécessaires. Selon la surface et la hauteur de l’abri projeté, différentes démarches sont possibles :

Surface inférieure à 5m²

Aucune formalité n’est exigée pour les abris de jardin dont la surface au sol est inférieure à 5m² et dont la hauteur ne dépasse pas 12 mètres. Toutefois, il est toujours conseillé de consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune pour vérifier les règles locales en vigueur.

Surface comprise entre 5m² et 20m²

Pour les abris de jardin dont la surface au sol est comprise entre 5m² et 20m², une déclaration préalable de travaux doit être effectuée auprès de la mairie. Celle-ci dispose d’un délai d’un mois pour rendre sa décision. Si elle ne s’y oppose pas, vous pouvez débuter les travaux.

Surface supérieure à 20m²

Si la surface de l’abri envisagé dépasse 20m², il est nécessaire d’obtenir un permis de construire. La demande doit être accompagnée de multiples documents (plans, photos…) et déposée en mairie. Le délai d’instruction du dossier est généralement de deux à trois mois.

Construire un abri de jardin en parpaing : étape par étape

Étape 1 : Implanter l’abri

Commencez par choisir l’emplacement de l’abri dans votre jardin. Pensez aux contraintes liées au sol, à l’ensoleillement et à la distance minimale à respecter par rapport aux limites de propriété. Tracez ensuite les contours de l’abri sur le terrain à l’aide de piquets et de cordeaux.

Construire un abri de jardin

Étape 2 : Préparer les fondations

Creusez une tranchée d’environ 60 cm de profondeur pour les fondations. Versez un lit de graviers et tassez-le soigneusement. Posez ensuite un coffrage pour couler les semelles de fondation, en prenant soin de bien les aligner et de les positionner à niveau. Une fois le béton coulé, laissez sécher pendant quelques jours avant de continuer la construction.

Étape 3 : Monter les murs

Montez les murs en parpaings, en veillant à bien respecter leur alignement et leur niveau. Utilisez des chaînages verticaux et horizontaux pour assurer la solidité de la construction. N’oubliez pas de prévoir des ouvertures (porte, fenêtres) et de les consolidés avec des linteaux adaptés.

Étape 4 : Réaliser la toiture

Selon vos envies et les contraintes de votre abri de jardin, choisissez le type de toit adéquat : pentu, plat, terrasse… Pour les charpentes traditionnelles, utilisez des poutres en bois et des chevrons espacés régulièrement. Pour un abri en parpaing, privilégiez les matériaux légers pour la couverture comme les bardeaux bitumés, les tôles ondulées ou les plaques légères.

Étape 5 : Les finitions

Après avoir construit l’abri de jardin en parpaing , il est temps d’envisager les finitions qui lui conféreront son aspect définitif. Commencez par enduire les murs intérieurs et extérieurs, avant de passer à la mise en peinture ou au crépi. Fixez les menuiseries (porte, fenêtres), puis réalisez les raccordements électriques et éventuellement sanitaires si vous optez pour un coin atelier.

En résumé, la construction d’un abri en parpaing nécessite une bonne préparation et quelques compétences en maçonnerie. Veillez à respecter les démarches administratives, à choisir un emplacement adéquat et à travailler avec des matériaux de qualité pour garantir la solidité et l’esthétisme de votre abri. Il ne vous restera alors plus qu’à utiliser ce nouvel espace selon vos envies et vos besoins.